Evolution

evolution-asimovParmi les idées qui constituent l'arrière-fond implicite de nos pensées, celle d'évolution est sans doute l'une des plus difficile à remettre en question.

C'est qu'avec elle, bien des notions doivent être réinterrogées : la croissance et la décroissance, le progrès et et le "tout fout le camp", l'avancée inexorable de la science et l'accroissement indispensable du capital, bref, tout ce qui pare la Modernité des traits de l'évidence — quand elle n'est qu'un récit.

L'évolution de l'Homme est l'histoire du progrès, de l'animal à l'homme moderne, du primitif à l'Occident en passant par quelques civilisations à considérer comme respectables (mais dépassées).

L'évolution d'un homme est l'histoire d'une croissance, de l'enfance à la maturité, de l'inconscience au contrôle de soi, en passant par les bandes de copains et les boutons d'acnée (et s'achevant sur un déclin — n'y pensons surtout pas !).

En d'autres termes :

- la raison est plus importante que la vie ;

- l'homme abouti (l'étalon-or), c'est l'homme moderne adulte;

- le fou et le vieillard constituent des formes régressées d'humanité, le non-occidental et l'enfant des formes en devenir.