Deuil

chichen-itza"Un œil des yeux, un seuil des cieux, un deuil des dieux"
Pierre Desproges

 

On parle de travail de deuil, on doit faire son deuil comme un écolier doit faire ses devoirs...

Soutenons au contraire qu’un deuil, ça ne se fait pas – ça se porte, et qu’il y est moins question de faire mourir un vivant que de continuer à vivre avec un mort.