L'entretien familial en psychiatrie - 19

Qui n’a pas parlé ?

Parfois, une personne reste en retrait le temps de l’entretien. Elle peut avoir mille raisons de le faire, qui ne regardent pas forcément les soignants. Ces derniers doivent l’inviter à exprimer son poids de vue si elle le souhaite, et peut-être vérifier qu’elle se sent légitime pour participer à la discussion et suffisamment reconnue dans sa place. Même en fin d’entretien, il n’est pas trop tard : « et vous dans tout ça ? ».