L'alliance thérapeutique avec l'adolescent en crise - 7

Conclusion

La prise en compte des parents constitue un axe problématique du champ pédopsychiatrique depuis son origine. Cet axe comporte deux volets : la question de la place à accorder aux parents et celle du conflit de loyauté dans lequel se trouve l’enfant, entre thérapeute et parents. Les spécificités de l’adolescence font que se surajoute dans ce cas particulier un troisième volet : celui de la crise familiale.

L’établissement et le maintien d’une alliance thérapeutique avec l’adolescent ont d’autant plus de chance de se réaliser qu’une alliance se développe également avec chacun des parents, que la prise en charge n’avive pas chez le jeune patient un conflit de loyauté et que la dynamique familiale conduit l’adolescent à être confondu avec son symptôme.